top of page

De chanteur lyrique à houblonnier

De chanteur lyrique à houblonnier, il brasse sa bière en Seine-Maritime


Dans les boucles de la Seine normande, sur la presqu'île de Brotonne, Marc Haffner est un brasseur pas comme les autres : il cultive lui-même son houblon pour élaborer ses bières.



Dans le concert des brasseurs seinomarins, Marc Haffner joue une partition plutôt singulière. Cet ancien professeur de chant lyrique, installé à La Mailleraye-sur-Seine (commune d’Arelaune-en-Seine), revêt la double casquette de brasseur-houblonnier.


Autrement dit, Marc élabore ses bières − certifiées bio et vendues sous la marque Brotonia – à partir du houblon qu’il cultive lui-même, sur place.


« Produire de la bière comme on produit du vin »


Cinq ans après les débuts de son activité, ce Normand d’adoption originaire de la Moselle compte une nouvelle fois agrandir sa brasserie. Il a d’ailleurs lancé une campagne de financement participatif pour y parvenir.


Son projet : construire un séchoir à houblon capable d’absorber la production de ses 400 plants (pour six variétés) qui devraient arriver à maturité en 2023, deux ans après leur mise en terre. « J’ai commencé à cultiver mon houblon en 2018 mais c’est en 2021 que j’ai planté ma grande houblonnière », retrace Marc.


La France est un pays de terroirs, notamment pour le vin. Je voulais produire de la bière comme on produit du vin, en cultivant mes ingrédients sur place, pour être en autonomie.



Marc HaffnerBrasseur des bières Brotonia


Parmi les trois autres ingrédients constitutifs de la bière (eau, malt et levure), le brasseur tire son eau de la forêt de Brotonne, toute proche. Son malt provient d’une malterie de Bayeux (Calvados). Il espère bientôt pouvoir se fournir auprès d’un agriculteur local en conversion bio.


Brasseur-houblonnier

En cette mi-mars, Marc et son salarié ensemencent d’engrais verts (trèfle, luzerne, moutarde…) sa parcelle qu’il loue à la mairie, en plein cœur du bourg de La Mailleraye-sur-Seine.


Les pousses de houblon ne sont pas encore sorties des buttes de terre qui les préservent de la forte humidité du sol. Mais d’ici septembre, elles auront gravi les six mètres de cordage qui leur sert de guide.


Viendra alors le temps de la récolte des fleurs de houblon, qui se fait à la main (à l’aide de chariots et de grandes échelles). Tout comme les travaux d’entretien. « Il faut venir tous les jours avec les outils, passer la bineuse, guetter les premières pousses, irriguer… Ça prend beaucoup de temps mais ce n’est pas désagréable ! »



Deux nouvelles bières


Si tout se passe comme prévu, Marc espère « dépasser les 30 000 litres de production annuelle contre 23 000 aujourd’hui ». Et le brasseur d’annoncer deux nouvelles recettes, « une bière blonde d’été à l’orge, à l’épeautre et au seigle, et une bière d’automne à la pomme, un peu plus forte, légèrement ambrée ».


Elles viendront compléter un catalogue déjà riche de plusieurs références : blonde, ambrée, IPA, triple, blanche ou encore une bière « viking » à l’orge tourbée qui lui donne « un côté fumé ». Marc les propose en bouteilles de 33 ou 75 cl ainsi qu’en fûts pour des événements (à louer avec une tireuse). Elles sont disponibles dans une soixantaine de points de vente ou directement à la brasserie.


Bouteilles consignées

Avec son projet de séchoir en forme de charretterie, l’artisan disposera au sol d’un espace de stockage des bouteilles vides en vue de leur réemploi. « Depuis cette année, je travaille avec une entreprise d’Yvetot qui lave mes bouteilles consignées », explique-t-il.


Un choix écologique mais aussi économique : « Laver des bouteilles vides pour les réutiliser consomme moins d’énergie et revient moins cher que d’acheter du verre neuf. »


Si son financement participatif le lui permet, Marc compte également s’équiper d’une nouvelle étiqueteuse utilisant du papier « facilement décollable au lavage ». Ces étiquettes pourront aussi être personnalisées à la demande des clients.


25 mars 2023, les articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page