On aura tout bu !

En voyage récemment en Irlande, une Rémoise a fait une découverte étonnante. À la fin de la visite de l’immense usine de bières Guinness de Dublin, la Marnaise s’est vue proposer un cocktail pour le moins étonnant : de la Guinness aromatisée au champagne. Un assemblage audacieux baptisé « black velvet » (velours noir, en anglais), servi dans une flûte.


D’après les explications fournies sur place, cette boisson fut inventée à l’occasion du décès du mari de la reine Victoria, le prince Albert, en 1861. Un gérant d’un bar londonien avait décrété que le champagne lui aussi se devait d’être en deuil, tout de noir vêtu, avant de verser dans une flûte le breuvage couleur pétrole. Nulle question ici de discuter des qualités gustatives d’une telle audace. Chacun se fera sa propre opinion. Toujours est-il que les flûtes ébène ne sont pas près de remplacer leurs cousines dorées ou les pintes de la célèbre stout.


21/11/2021, les articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout