Rwanda : une brasserie artisanale

Rwanda : une brasserie artisanale pour l'émancipation des femmes

Trois femmes, au Rwanda, ont fondé la première brasserie de bière artisanale dans le but de sortir les agricultrices de la pauvreté et participer à l'insertion des femmes dans l'industrie. Cette brasserie s'appuie sur les matières premières provenant des zones rurales objectif créer de nombreux emplois tout au long de la chaîne de valeur.



L'objectif principal de cette brasserie détenue et dirigée par des femmes est de se concentrer sur les matières premières provenant d'agricultrices locales dans les zones rurales et de créer de nombreux emplois tout au long de la chaîne de valeur, de la culture des matières premières à la vente des produits de la bière, en passant par la chaîne d'approvisionnement et le traitement en usine.

Historiquement, la bière a toujours été fabriquée par des femmes dans le monde entier et, à l'origine et historiquement, la bière était fabriquée en Afrique. Ainsi, alors que les Européens et les Américains pensent que c'est un truc allemand ou américain et que c'est fabriqué par des hommes, ce n'est pas vraiment l'histoire mondiale.

Ce que nous voulons faire, c'est donner aux femmes qui brassent de la bière à la maison, à petite échelle, les moyens d'entrer sur le marché commercial, là où se font vraiment les profits, parce que si les femmes sont économiquement autonomes, elles peuvent aussi décider comment investir dans une nouvelle entreprise et continuer à faire croître l'économie explique Jessi Flynn, fondatrice de Kweza Craft.

Créée en 2016, Kweza a reçu l'approbation de l'administration rwandaise des denrées alimentaires et des médicaments qui lui permet de vendre ses bières au marché local. La brasserie Kweza, produit une large gamme de bière aux saveurs traditionnelles rwandaises bière au gingembre et à la mangue, de la bière a haute fermentation ou encore du stout, et d'autres boissons non alcoolisées, Josephine Uwase, fait partie des fondatrices de Kweza, elle brasse à domicile depuis 1994.

Kweza craft espère pouvoir lever un apport d'un million de dollars pour le projet. Une fois que l'entreprise sera viable, les fondatrices souhaitent créer encore plus d'opportunités pour de nombreuses femmes.


05/11/202, l'articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout