top of page

Bière : OPA à 1 milliard d'euros

Bière : OPA à 1 milliard d'euros de Malteries Soufflet sur le champion australien du malt


Malteries Soufflet a lancé une OPA amicale sur l'australien United Malt Group (UMG). L'opération fera de cette division de l'union de coopératives InVivo le nouveau leader mondial en plein essor du marché de la bière.



Un nouveau géant du malt mondial va naître. Malteries Soufflet, contrôlé par l'union de coopératives InVivo , a lancé une OPA amicale « non engageante, indicative et conditionnelle » sur United Malt Group, le quatrième producteur de malt dans le monde. L'opération porte sur l'acquisition de 100 % du capital de cette entreprise cotée à la Bourse de Sidney, en Australie. Elle devrait se faire pour un montant de 1 milliard d'euros au prix de 5 dollars australiens l'action, soit une prime de 45,3 % par rapport au cours de clôture de l'action le 24 mars à 3,44 dollars. Les administrateurs d'UMG ont l'intention de recommander cette offre, « en l'absence d'une offre supérieure, et sous réserve de la signature d'une entente de mise en oeuvre engageante », qui devrait intervenir à l'issue de l'audit que mènera Soufflet. UMG a accordé à Malteries Soufflet une période de dix semaines de « due diligence exclusive à partir de la date d'ouverture de la data room ». Nouvelle augmentation de capital L'acquisition sera financée par une nouvelle augmentation de capital de Malteries Soufflet. « Tous les actionnaires contribuent à ce projet, y compris KKR, Bpifrance et Crédit Agricole qui contrôlent 40 % du capital. Les fonds qu'ils apportent s'ajoutent aux 440 millions d'euros qu'ils avaient investis dans la première augmentation de capital réalisée il y a deux ans au moment où InVivo a acheté Soufflet , en vue d'acquisitions destinées à doubler la taille de notre pôle malt. Un objectif que nous avons atteint avec trois ans d'avance », précise Thierry Blandinières. Si les négociations aboutissent favorablement, Malteries Soufflet doublera son chiffre d'affaires à 2,2 milliards d'euros et s'arrogera ainsi le contrôle d'environ 20 % du marché mondial du malt, avec 41 malteries et une capacité de production de 3,7 millions de tonnes de malt, loin devant Boortmalt (Axéréal), le numéro deux . « Nous sommes confiants dans l'acquisition de ce qui sera pour nous une plateforme significative pour accompagner les brasseurs mondiaux sur un marché de la bière en croissance annuelle de 2 à 3 % », a commenté Thierry Blandinières, président de Malteries Soufflet et directeur général d'InVivo. Sous-marins Avec UMG, Malteries Soufflet ferait son entrée sur des marchés entièrement nouveaux dont les Etats-Unis, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande et renforcerait très sensiblement sa présence au Royaume-Uni. L'entreprise prendrait en outre solidement pied sur le marché de la bière artisanale, où elle est très peu active aujourd'hui. « Les deux groupes sont très complémentaires, ce qui écarte le risque que les autorités de la concurrence nous réclament des cessions », note encore Thierry Blandinières. Celui-ci se dit très serein quant à un éventuel veto des pouvoirs publics australiens. « On travaille sur ce projet depuis un an et demi. Les relations entre la France et l'Australie se sont largement détendues depuis l'affaire des sous-marins. » 12 milliards d'euros Le chiffre d'affaires d'INVivo Le groupe InVivo est l'un des premiers groupes européens agricoles avec un chiffre d'affaires avoisinant les 12 milliards d'euros, dont plus de la moitié réalisée en France, et un effectif de plus de 14.500 salariés. Implanté dans 38 pays, il regroupe 90 sites industriels, dont 63 en France. En constante progression, l'industrie du malt est tirée par les dix premiers brasseurs mondiaux, parmi lesquels les géants AB InBev, SAB Miller et Carlsberg, mais aussi par l'essor des brasseries indépendantes, qui produisent des bières avec un versement de malt plus élevé. Le malt est utilisé à 93 % par l'industrie de la bière. Il faut en effet 1,2 kg d'orge pour produire un kilo de malt et 14 kg de malt pour faire 100 litres de bière.


29 mars 2023, les articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER




52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page