Capsule recyclable!

Heineken : inscrit sur toutes ses capsules « capsule recyclable, pensez au tri »


Partant du constat qu’encore trop peu de Français savent que les capsules se recyclent, HEINEKEN a décidé de faire évoluer le design de cet élément packaging. Les capsules des bières mises en bouteille par HEINEKEN en France arboreront désormais le message « capsule recyclable, pensez à trier ». Une façon d’inciter au geste de tri pour améliorer la collecte et le recyclage de ces emballages. En parallèle, à l’occasion de la Semaine Européenne de Réduction des déchets, le brasseur diffusera une série de saynètes sur les réseaux sociaux pour sensibiliser et mobiliser les consommateurs sur la question.


Un besoin fort de pédagogie : les capsules en acier se recyclent et l’acier est recyclable à l’infini

Conscients que les ressources naturelles sont précieuses et qu’il faut réduire notre empreinte carbone, les Français intègrent de plus en plus le geste de tri au quotidien. Ainsi, ils sont 89 % à trier leurs emballages, et 51 % le font de manière systématique (données Citeo 2018). Malgré les efforts de chacun, en matière de tri il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver.

Si les bouteilles en verre ou les emballages en carton sont bien identifiés des consommateurs et triés dans le bon bac, d’autres finissent bien souvent dans la mauvaise poubelle ou pire… dans la nature. C’est notamment le cas des capsules ! Ces petits emballages en acier, que l’on retrouve souvent en déchets sauvages dans les rues ou sur les plages, sont encore trop peu triés et donc peu recyclés.

Pourtant, ces capsules doivent être déposées dans le bac de tri, au même titre que les boîtes de conserve, en acier elles aussi. D’autant que l’acier qui compose ces capsules se recycle à l’infini ! Matière peut redevenir matière : avec 1 tonne d’acier recyclée, on fabrique par exemple 15 lave-vaisselles, 12 000 boîtes de conserve* ou encore des milliers de capsules et l’énergie nécessaires à leur production. Mais pour mieux recycler les emballages en acier, le geste de tri est essentiel. À date seul 54 % de l’acier recyclé provient du tri des emballages par les foyers français*.

Une matière essentielle pour HEINEKEN dont les capsules sont conçues à partir d’acier recyclé (entre 50% et 70%).

* Sources : Rapport annuel et rapport d’activité Citeo/Adelphe 2018

HEINEKEN s’engage et mobilise les consommateurs sur le long terme

Constatant que trop peu de Français savent que la capsule se recycle, HEINEKEN a fait le choix d’indiquer le message « capsule recyclable, pensez à trier » directement sur toutes ses capsules des bières.

Un « média » super puissant, puisque chaque année le brasseur commande plus d’1,5 milliard de capsules à ses fournisseurs pour venir orner chacune des bières qu’il commercialise en France. Ce changement de design a débuté cet été pour les bières Heineken®, Affligem®, Pelforth®, Fischer®, ou encore Aldescott®, et s’effectuera progressivement dans les prochains mois sur l’ensemble des marques du portefeuille : Desperados®, Edelweiss®, Mort Subite® et Panach’®.

À l’occasion de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, le brasseur entend sensibiliser et mobiliser les consommateurs français quant au tri des capsules. Depuis le 24 novembre, HEINEKEN diffuse sur ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn) une série de trois courtes vidéos qui abordent avec légèreté cette sérieuse question. Les saynètes, à visée pédagogique mais non moralisatrice, permettent aux consommateurs de savoir que faire de leurs capsules, d’inciter au « bon » geste de tri pour en favoriser la collecte et ainsi améliorer le recyclage de ces petits emballages.


Au-delà des capsules, la question du geste de tri est un sujet cher à HEINEKEN. Qu’il s’agisse des bouteilles en verre, des canettes en aluminium, des capsules en acier ou des cartons, tous les emballages mis sur le marché par le groupe sont parfaitement recyclables. Des consignes et logos sur les packagings rappellent systématiquement qu’ils se trient et se recyclent.

L’entreprise mène par ailleurs de nombreuses actions pour réduire son empreinte environnementale. De l’écoconception à la fin de vie, en passant par la recyclabilité, HEINEKEN travaille étroitement avec ses fournisseurs sur la question de l’emballage, première source d’émission de C02 liée à son activité de brasseur.


25 novembre 2020, articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout