La bière d'Achel perd son titre de trappiste

La bière d'Achel perd son titre de trappiste "authentique" mais continue à être brassée

La bière d’Achel (Limbourg) ne sera dorénavant plus considérée comme trappiste "authentique". L’abbaye-mère d’Achel, Westmalle (province d’Anvers), a en effet décidé de renoncer au label "Authentic trappist product" car plus aucun moine ne réside à Achel, a fait savoir jeudi le directeur général de la brasserie Westmalle, Philippe Van Assche.

T

rois critères sont requis pour qu’une bière trappiste puisse porter la mention "authentique": une partie des recettes doit être versée à des œuvres sociales, la bière doit impérativement être brassée au sein d’une abbaye trappiste, et sous la supervision de moines de cet ordre. C’est ce dernier critère qui n’était plus tout à fait rempli puisque les deux derniers moines d’Achel ont rejoint la communauté de Westmalle l’été dernier.

"Si on veut respecter le logo et rester cohérent, il fallait renoncer à cette appellation", commente M. Van Assche.

Le directeur explique que le père abbé de Westmalle se rend encore à Achel une fois par semaine afin de s’assurer du bon suivi des activités commerciales qui y sont encore menées. Deux hommes s’occupent encore de la production de la bière et l’abbaye de Westmalle a maintenu sa confiance en cette équipe qui officiait déjà lorsque des moines étaient encore présents. "Il n’était pas nécessaire de vendre. Nous souhaitons continuer la production de cette manière", ajoute Philippe Van Assche.


21 janvier 2021, l'articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout