Toyota et Asahi

Ils vont mener des tests en conditions réelles de camions a hydrogène


Toyota, le brasseur japonais Asahi et trois sociétés japonaises de logistique ont annoncé qu’ils allaient mener des tests sur route ouverte de poids lourds fonctionnant à l’hydrogène au Japon à partir du printemps 2022.

Cette annonce intervient alors que Toyota et sa filiale de poids lourds Hino ont annoncé en mars leur

intention de développer un camion de 25 tonnes roulant à l’hydrogène pour le marché japonais, avec une autonomie d’environ 600 km.


Toyota et Hino ont également annoncé début octobre le lancement d’un projet similaire pour le marché nord-américain.

Alors que le marché des voitures à hydrogène reste balbutiant, faute notamment d’infrastructures suffisantes, celui des camions et bus à pile à combustible pourrait bien ouvrir la voie, estiment des analystes.

Comptant parmi les pionniers mondiaux des voitures à pile à combustible avec la Mirai, Toyota est déjà impliqué dans un projet pilote de camions à hydrogène pour le port de Los Angeles depuis 2017.

Articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER

13/10/2020


© 2018 Prof. Ramirez.

brassicol',  2 rue de Gottenhouse 67700 OTTERSWILLER