Une route pour faire mousser

GARD Une route pour faire mousser les brasseurs gardois

La campagne 2021 de la « Route des brasseurs » a été lancée ce lundi à la CCI du Gard. Jalonnée de dix brasseries artisanales adhérentes à la démarche « Le Gard, militant du goût », ce parcours a pour but de faire la promotion des professionnels auprès du grand public et des touristes.


Le Gard héberge 35 brasseries artisanales dont 10 ont signé la charte qui les incorpore dans la « Route des brasseurs ». Ce partenariat a pour mission d’accompagner la filière brassicole et développer son attractivité sur le territoire. « Il faut mettre en avant le savoir-faire local à travers ce que font les brasseurs gardois » a souligné Éric Giraudier, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Gard.

Le dispositif se compose en cinq actions :

· Encadrer la structuration de cette nouvelle filière

· Accompagner le développement des entreprises brassicoles

· Favoriser la constitution de partenariats entre les membres du réseau « Le Gard, Militant du goût »

· Augmenter l’attractivité du territoire

· Renforcer la visibilité de la démarche « Le Gard, Militant du goût »

La route des brasseurs 2021 (photo Norman Jardin)


Cette année, une vidéo de 54 secondes faisant la promotion de la « Route des Brasseurs » a été réalisée. Elle est diffusée par les partenaires de la démarche « Le Gard, Militant du goût », sur leurs réseaux sociaux et leurs chaînes Youtube. Pour Philippe Pecout, le Président de Gard Tourisme : « La bière fait désormais partie du patrimoine gardois, au même titre que le vin ».

Les brasseurs participants à l’opération sont ; Bellegard’Elfe à Bellegarde, La Barbaude à Bouillargues, Verfeuille en Cévennes à Branoux-Les-Tailllades, Etienne La Gervoise à Saint-Gervais, La Calade à Sanilhac, Brasserie artisanale de Beaucaire, Meduz à Uzès, Brasserie de la cave à Nîmes, La ferme de Puech Cabrier à Uchaud et La brasserie artisanale Globulles à Marguerittes. La mise en œuvre du projet « Route des brasseurs » a constitué une dépense de 5 000€ par la CCI en 2020 et 2021.


4 mai 2021, l'articles de presse rassemblés et relayés par Patrice LEVANNIER



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout